Caravage Tour

CE QU'ILS DISENT DE
NOUS SUR TRIPADVISOR:

Détails du tour:

  • Typologie: Tour privé
  • Inclus: Visite guidée
  • Non Inclus: Droits d'entrée
  • Disponibilité: Dim; Lun; Mar; Mer; Jeu; Ven; Sam;
En savoir plus

PRIX ET INFORMATIONS:

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le prix final et les informations

Adultes (16+)
adolescent (moins de 16 ans)
bébé (moins de 5 ans)
Nous vous remercions, pour nous avons contacté. Nous sommes en train de travailler sur votre requête, nous vous reviendrons dans les 24 heures prochaines.
ATTENTION S'IL VOUS PLAÎT.! Controlez votre dossier spam si vous n'avez pas reçu à répons dans les 24 heures!
Cordialement,
Walks Inside Rome équipe

DESCRIPTION DU TOUR:

Une visite guidée personalisée centrée sur l'histoire de l'art à Rome, de musées en églises.

Cette visite a été conçue pour découvrir différents sites à Rome où les oeuvres du Caravage peuvent encore être vues.

 Nous visiterons différentes églises et musées, qui évoquent le génie de cet artiste à travers la lecture de ses peintures, chefs d'oeuvre d'une complexité et d'une puissance époustouflantes. Son insistance à représenter la vérité émotionnelle de la vie de tous les jours, qu'elle soit religieuse ou profane, fait de lui un artiste qui parle à travers les siècles jusqu'à nos jours. L'usage qu'il faisait de modèles pris dans la rue, garçons de rue, prostituées, pauvres gens, vieillards, représentés de façon très réaliste, constitua une innovation profonde et révolutionnaire qui laissa son empreinte sur plusieurs générations de peintres.

 Selon vos préférences, vous pourrez choisir parmi les différents musées et églises qui renferment des oeuvres du Caravage et définir avec nous votre itinéraire idéal pour découvrir la vie brève mais tumultueuse de ce grand peintre.

 La première option est une visite guidée de la Galerie Borghese, suivie d'une visite à l'église Sainte Marie du Peuple à piazza del Popolo. La deuxième option consiste en une promenade à pied du centre ville pour découvrir les peintures du Caravage dans les églises de Sainte Marie du Peuple, Saint Louis des Français et Saint Augustin, ainsi que les lieux où se sont déroulés certains évènements de sa vie animée. La troisième option consiste à ajouter aux autres propositions la Galerie Doria-Pamphili.

 Ecrivez nous pour obtenir un tarif et construire votre parcours.

 Marilena de Walks inside Rome parle de Michelangelo Merisi de Caravage :

 Alors que l'on pensait depuis longtemps qu'il était né dans le village lombard de Caravage en 1573, des recherches récentes ont révélé que Michelangelo Merisi était né à Milan en 1571. Ces jeunes années d'apprentissage à Milan sont mal connues, et il se peut qu'il ait fait un séjour à Venise. Il se trouvait certainement déjà à Rome dans les années 1580 et ses premières oeuvres sont de superbes natures mortes, sous le mécénat de quelques prélats, dont le cardinal Francesco Maria del Monte, qui lui procura sa première commande d'importance : le cycle des toiles de Saint Mathieu pour la chapelle Contarelli de Saint Louis des Français. A cette même période remontent également 2 peintures représentant Saint Pierre et Saint Paul dans la chapelle Cerasi à Sainte Marie du Peuple.

 Néanmoins, c'était aussi “un mauvais garçon”, qui ne parvenait pas à se libérer de ses démons et histoires troubles. En 1606, il s'échappa de Rome après avoir tué un homme pendant une bagarre. Il passa les dernières années de sa vie en exil : Naples, Malte et la Sicile. Pendant cette période il produit des chefs d'oeuvres d'une complexité et d'une puissance époustouflantes. Il finit par recevoir le pardon du pape, mais meurt pendant le voyage de retour à Rome en 1610, dans des circonstances mystérieuses.

 Caravage reçut le pardon du pape grâce à l'intervention de 2 cardinaux puissants, le collectionneur d'art Scipion Borghese, et Ferdinando Gonzaga. Caravage était encore, ou se sentait encore, en danger, menacé par les Maltais, ou bien les Espagnols. Mais grâce à la promesse de protection de la part de Gonzaga, il dut se sentir suffisamment en sécurité pour entreprendre le voyage vers Rome. Dans un petit bateau, un esquif à 2 mâts, le peintre s'embarqua depuis Naples. Le bateau s'arrêta brièvement à Palo, qui était à l'époque un avant-poste désert entre Civitavecchia et Rome. C'est sans doute là que le peintre fut confondu avec quelqu'un d'autre, arrêté par les soldats espagnols et détenu jusqu'à ce que son embarcation fût repartie. Libéré de prison, Caravage partit à la poursuite du bateau qui s'en était allé à Porto Ercole avec ses tableaux à bord, des toiles dont il avait absolument besoin pour les offrir aux Romains influents qui avaient agi pour obtenir sa grâce